Chers parents,

CHERS PARENTS,

La FCPE du collège Saint Exupéry, qui vous représente sur le collège a le plaisir de vous présenter son blog.

vous trouverez des rubriques d'actualités et d'informations pratiques.

Vous pouvez nous contacter directement par la site ou par mail à l'adresse suivante : fcpe.saintexuperyvincennes@gmail.com

L'équipe de la FCPE Saint Exupéry Vincennes

mardi 14 novembre 2017

FERMETURE DU COLLEGE - Communiqué de presse


Communiqué de presse FCPE-PEEP – Mardi 14 novembre

Fermeture du collège Saint-Exupéry
Les associations de parents d’élèves du collège Saint-Exupéry ont été reçus, à leur demande, au Conseil départemental du Val de Marne par Mme Rabardel, première vice-présidente en charge des collèges, et par l’administration compétente.

Nous avons échangé dans un premier temps sur la situation sanitaire. Notre objectif était d’obtenir le maximum d’informations non diffusées dans le courrier.
Notre première demande portait sur la communication des résultats et rapports techniques d’analyses et sur celle de la recommandation de l’ARS. Ces documents ne nous ont pas été transmis, le Conseil n’ayant pas compétence à diffuser ces analyses et nous renvoyant vers l’ARS.

Nos interlocuteurs nous ont indiqué que de telles analyses n’ont jamais été effectuées au cours des années précédentes. Elles ont été rendues obligatoires dans le cadre des travaux de réhabilitation.

D’après le Conseil Départemental, l’analyse montre que les taux de pollution dépassent les seuils admis dans la majeure partie des locaux du collège, ce qui ne permet pas le maintien des élèves dans l’établissement. L’ARS a déclaré qu’il n’y avait pas d’urgence sanitaire mais qu’il y avait un risque sanitaire, préconisant la fermeture immédiate des salles concernées, notamment la restauration, et la mise en œuvre le plus rapidement possible, dans un délai de six mois, de travaux de dépollution.
Le Conseil Départemental a donc pris la responsabilité de fermer le collège et d’évacuer les élèves.

A une question portant sur la recherche d’autres polluants que le trichloréthylène (métaux lourds, cyanure…), il nous a été répondu que de telles recherches avaient bien été effectuées et que les résultats étaient satisfaisants. L’eau du robinet a été également analysée.

Le Conseil Départemental nous indique avoir travaillé en concertation avec l’ARS, la préfecture et la ville de Vincennes pour trouver des solutions d’accueil des collégiens. La ville de Vincennes n’a pas proposé de bâtiments.
Deux solutions sont apparues possibles :
- L'ancien collège Gustave Monod de Vitry, qui a une capacité d’accueil de 800 élèves, a été rénové pour accueillir récemment une école primaire de 450 élèves. Il est libre depuis le printemps. Situé dans une zone pavillonnaire, il répond aux exigences de sécurité nécessaires à l’accès de 13 bus scolaires. Un commission hygiène et sécurité passera jeudi 23 novembre après la mise en place du mobilier.
L’Inspection d’académie, avec la direction du collège, étudie à l’heure actuelle de nouveaux emplois du temps de façon à condenser les enseignements sur quatre jours, avec une amplitude horaire réduite.
- Le Conseil Départemental nous a affirmé que le collège Saint-Maur serait disponible à la rentrée, le 8 janvier 2018.

Nous l’avons informé que les parents d’élèves refusaient la solution de Vitry, site trop éloigné de Vincennes, et qu'il nous semble que toutes les pistes n’ont pas forcément été explorées, notamment sur le 12e arrondissement de Paris et sur Vincennes même. Pour Paris, le Conseil Départemental s’est engagé à examiner cette solution dès demain.

Concernant Vincennes, nous avons demandé la mise en place accélérée d’un collège modulaire.
Se basant sur son expérience, le Conseil Départemental nous a fait part de délais incompressibles (dépôt et instruction du permis de construire, étude et fabrication des modulaires, montage, identification des réseaux et raccordement). Soit environ 6 mois. Pour diminuer sensiblement les délais, il faut un engagement total du Préfet et de ses services lors de l’instruction du dossier.
Par ailleurs, le projet ne peut démarrer sans que le terrain soit officiellement désigné, ce qui n'est toujours pas le cas.

Le Département n’a pas été en mesure de préciser la nature de l’acte administratif autorisant la fermeture du collège.

Par ailleurs, nous nous sommes fait le relais des différentes interrogations des parents :
   l’absence de cours pendant une semaine et la responsabilité engagée : la décision a été prise en accord avec l’éducation nationale (délai nécessaire pour déménager le collège).
   Par rapport à la sécurité des élèves au moment du regroupement devant les cars dans le contexte de l’Opération Sentinelle : la ville de Vincennes et la ville de Vitry ont prévu la mise d’un encadrement répondant à la problématique.
   Sécurité dans le RER A : le projet étant plus lointain, il est en réflexion. La gratuité des transports est également à l'étude.
   Concernant les articles évoquant la présence de radioactivité aux abords du collège Pissarro de Saint-Maur, nos interlocuteurs ne sont pas au courant du problème. Après recherche, un article de l’IRSN (Institut de radioprotection et de santé nucléaire) semble montrer que le danger est écarté.
   Le risque sanitaire semblant avéré, nous avons demandé si une enquête épidémiologique sera engagée et si un suivi sanitaire est prévu : le Conseil départemental nous renvoie à l'ARS.

Le Conseil Départemental s’engage à répondre à toutes les questions des parents demain.

Suite à cette réunion, nous prenons connaissance de différents articles de presse relatant la position de l’ARS qui déclare « pas de risque sanitaire ».

Face à cette multitude d’intervenants et d’avis contradictoires, nous ne sommes donc pas en mesure ce mardi soir d’avoir une position affirmée quant à la dangerosité de la situation sanitaire au collège Saint-Exupéry.

En conséquence, nous nous autorisons à mener toute manifestation afin d’alerter l’ensemble des décideurs et des publics sur cette situation incompréhensible à laquelle nous sommes confrontés.

Les associations de parents d’élèves appellent à une mobilisation, demain mercredi 15 novembre, à 18 heures devant la mairie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire